• Les programmations spiralaires conçues en équipe dans mon école prévoient que cette année les heureux élus du "temps des rois" soient Louis IX et Henri IV... Autant dire qu'il est beaucoup question de religion !

     

    La séquence que je propose ici est en 5 séances :

    • Préambule (ou résumé des épisodes non vus)... parce que l'air de rien ça fait un sacré bond dans le temps !
    • Louis IX dit "saint Louis"
    • La naissance du protestantisme et les guerres de religion
    • Henri IV et les guerres de religions
    • l'étonnante photo d'Henri IV

     

    Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     

    En guise de préambule, 4 épisodes des "aventures de Lily et Tomy à travers l'histoire" sont lus aux enfants. Ce super travail de Mallory est disponible ici. Viennent ensuite 4 vidéos très courtes mises en ligne par Canopé (académie de Caen). Elles sont visibles en fin d'article.

     

    Les 3 séances suivantes sont construites selon le même schéma :

    - lecture individuelle d'un document de recherche.

    - réponse au questionnaire sur une feuille de classeur (ainsi, le document de recherche peut servir plusieurs fois).

    - confrontation des réponses par groupes.

    - mise en commun collective.

    - copie de la trace écrite

     

    La dernière séance est un peu particulière : il s'agit des coulisses de la reconstitution numérique du visage d'Henri IV par Philippe Parlier. Ce sujet m'intéressait particulièrement car le fil conducteur de notre année avec ma collègue de CM2 est un projet que nous avons appelé "sur les traces de nos ancêtres".

     

    Tous les documents pour cette séquence sont regroupés dans un dossier zippé. Je les place également "au détail" pour ne pas encombrer votre disque dur si vous ne les voulez pas tous !

     

    Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     

    Les documents pour l'enseignant :

    La fiche séquence

    Le flipchart (liens directs vers les vidéos)

    L’évaluation

     

    Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     

    Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

    A venir

     

    Les fiches de recherche:

     

     

    Fiche 1

    Fiche 2

    Fiche 3

    Fiche 4

    questionnaires

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     

    La leçon à recopier :

     

    la leçon

    le lexique

    Les vignettes en couleur

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     Le temps des rois : Louis IX et Henri IV

     

     

    Les vidéos du préambule :

     

     

     

     


    15 commentaires
  • Depuis la rentrée, les tables ont connu de nombreux réaménagements...

    • parce qu'il y a eu des évolutions de l'effectif
    • parce que pour cette classe, le fonctionnement en groupe et en îlots a été très difficile à mettre en place. (il y a donc eu des semaines où la classe retournait à la bonne vieille disposition en "autobus")
    • parce que j'en avais envie !

     

    Visite : février 2017

     

    On aperçoit "le bistrot" à gauche de la photo : Sur la liste des fournitures pour la rentrée, figure un gobelet en plastique. Dessous, chaque élève écrit son prénom au marqueur permanent. J'ai surnommé ce coin "le bistrot" parce que quand un élève a soif, il a toujours 2 ou 3 potes qui ressentent un irrépressible besoin de s'hydrater en même temps !  Du coup il a fallu définir quelques règles de bonne utilisation (je ne vais boire que si j'ai soif, je finis d'abord mon travail...)

    Ces gobelets nous sont également très utiles lorsqu'il y a un goûter d'anniversaire.

     

     

    Visite : février 2017

     

    Le coin des ateliers a déménagé près de la fenêtre... pour aucune autre raison que "c'est là qu'il prend le moins de place" !

     

    Visite : février 2017

    Chaque élève range son classeur dans un casier. Cela simplifie grandement la logistique !

    Comme les casiers des bureaux ne sont pas très grands et contiennent notamment un dictionnaire (qui nous sert clairement bien plus souvent que le classeur...), les classeurs sont rangés en fond de classe. Ainsi, ranger le moindre document prenait au minimum un bon quart d'heure : 

    • aller chercher le classeur (embouteillage)
    • revenir à sa place
    • ranger le document ( trouver la bonne place - ouvrir le classeur - placer le document - s'apercevoir qu'on ne l'a pas perforé - aller le perforer - le ranger à la bonne place - fermer le classeur en oubliant de fermer les anneaux  - ouvrir le classeur - tout remettre en place  ... pfiou ! )
    • retourner ranger le classeur (embouteillage bis)

    Pour éviter ça, les classeurs sont dans un casier, l'élève glisse le document à ranger à côté de son classeur. Périodiquement, on prend le temps de ranger dans le classeur les feuilles en attente. C'est toujours le bazar, il y a toujours des embouteillages... mais en une seule fois !

    Bref, les casiers ont été bricolés pour pas grand chose : j'ai commandé un lot de 50 boîtes à archives et découpé la partie qui ferme la boîte. Les boîtes restantes ont été utilisées de la même façon pour organiser l'intérieur des placards.

     

    Visite : février 2017

     

    Visite : février 2017

    Il y a un cadre ikéa (toslby) pour chaque groupe. D'un côté, le numéro du groupe, de l'autre, un tableau à 16 cases. Je coche une case sur le tableau pour souligner un bon comportement (le groupe a rangé ses affaires rapidement et discrètement par exemple). Quand le tableau est rempli, le groupe gagne un privilège. Le tableau et le numéro du groupe sont glissés entre les plaques de plexiglas du cadre, je coche par dessus avec un marqueur type craie liquide.

     

    A côté du trieur à cahiers, on aperçoit la boîte à soucis, fabriquée avec une boîte de lait en poudre. Les élèves qui le souhaitent peuvent m'écrire leurs petits et gros soucis. Je l'ouvre quand je suis seule et j'avise des suites à donner.

     

     

    Visite : février 2017

    Le matériel en accès libre est un peu moins garni... une partie a disparu mais pas tant que ça quand on songe qu'il n'a pas été alimenté depuis la rentrée (ça devient surtout problématique au niveau des tubes de colle et des règles... ). Seul le pot orange est alimenté régulièrement : j'y mets les marqueurs velleda devenus trop faiblards pour le tableau mais encore utilisables sur l'ardoise.

     

     

     


    2 commentaires
  • Quand on aime créer de jolis documents word, il existe quelques fonctions très utiles et très faciles à utiliser pour retravailler un peu les images ...

     

    Clic sur l'image pour accéder au tuto

     

     

     

    Mettre en forme des images


    1 commentaire
  • Ah ... ce souvenir d'enfance !!!

     

    Quand nous avions la télé, ma maman ne manquait pas une édition de ce jeu !  Et comme elle calculait à voix haute, c'est d'elle et de ce jeu que j'ai à peu près tout appris du calcul mental ! (merci mamounette et Armand Jammot)

     

     Alors forcément, quand je suis devenue maîtresse, j'ai très vite repris le principe du "compte est bon" dans mes classes.

    Au fil du temps, je l'ai un peu adapté et j'y ai ajouté des contraintes de présentation. Cependant c'est toujours resté un jeu, la dimension hasardeuse du tirage me paraissant vraiment indispensable.

     

    Comment ça se passe ?

     

    J'ai fabriqué des cartes aimantées ( Et ça fait tellement longtemps que je pratique qu'on doit en être à la quatrième  fabrication de cartes ! ) . Chaque semaine, un nouvel élève est chargé du tirage. 

     

    L'élève commence par écrire un nombre à trois chiffres (tous les chiffres doivent être différents et il ne doit pas y avoir de 0), l'encadre, puis pioche 4 cartes "dizaines" , 4 "cartes unités" et les affiche en les disant à haute voix.

     

    A ce stade je calcule de mon côté et dit "le compte est bon "quand j'ai trouvé la solution. (Je trouve généralement avant la fin du tirage, merci encore Mamounette et Armand Jammot )

     

    Le compte est bon

     

    Les premiers temps, je leur laisse 8 minutes pour chercher une solution puis je réduis progressivement pour arriver à 4 minutes. Au bout de quelques semaines, on ajoute un deuxième tirage pour nourrir les super cracks du calcul mental.

    Les règles sont simples :

    •   Chaque nombre ne peut être utilisé qu’une seule fois
    •  — Je ne suis pas obligé d’utiliser tous les nombres
    •  — J’essaie de trouver le calcul en une seule ligne. Dans ce cas je ne peux écrire QUE les nombres du tirage.
    •  — Si je dois utiliser plusieurs lignes, je peux réutiliser le résultat d’une ligne précédente.

     

    Concrètement, dans les cahiers ça donne ça :

     

    Le compte est bon

     

    Et le must du must, auquel on arrive en quelques semaines pour la plupart des élèves :

     

    Le compte est bon

     

     

    Le petit autocollant dans la marge indique que le défi "en une ligne" a été réussi. Les élèves essaient d'aller à toute vitesse puisque s'ils ont le temps de me faire vérifier leur travail avant la fin du temps... ils choisissent leur autocollant. (C'est tellement plus chouette qu'un autocollant choisi par la maîtresse !)

     

    Au bout du temps prévu, l'élève responsable organise la correction. Il désigne un enfant qui vient expliquer et écrire sa solution et un autre qui retire les étiquettes au fur et à mesure pour vérifier qu'il n'y a pas eu de doublon. Bien sûr, le responsable peut se désigner lui-même !

     

    Une seule solution est proposée, sinon ce serait sans fin ! 

     

    NB : les étoiles d'or du premier cahier n'ont rien à voir avec ce rituel mais avec mon système de correction des cahiers (une étoile d'or quand le travail est parfait - un rond bleu quand l'exercice est réussi - un rond vert s'il y a quelques erreurs - un rond orange si ce n'est pas compris - un tampon "travail désinvolte" quand c'est le cas)

     

    Voici les cartes pour fabriquer le jeu. Deux feuilles A4 suffisent. Après plastification et découpage j'applique au dos un morceau de scotch magnétique (formidable invention ce machin ! )

      Le compte est bon         

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Voici une séquence pour travailler les partages et le sens de la division. 

     

    Il a été décidé avec les professeurs de maths de notre collège de secteur que la technique opératoire avec potence ne serait travaillée qu'à partir de la sixième. En revanche ils attendent de nous que nos élèves quittent l'école en ayant bien travaillé les notions que la division implique ainsi que le vocabulaire spécifique.

     

    Bien sûr, cette séquence peut servir à bien comprendre la notion avant d'aborder la technique opératoire !

     

     

    Partages et divisions CM1

     

     

    Le partage du trésor des pirates est très inspiré d'Ermel. Pour cette situation j'ai crée des billets faciles à découper et qui ne vident pas les cartouches d'encres ! il peuvent être dupliqués à la photocopieuse et s'impriment sur du papier coloré.

     

    Partages et divisions CM1

     

     

    Partages et divisions CM1

     

     

    Les allumettes permettent de réinvestir ces notions et d'aller plus loin en écrivant les partages effectués sous forme de division et de multiplication.

     

    Partages et divisions CM1

     

    Enfin, ces notions sont rebrassées en résolvant des problèmes. Collectivement d'abord, puis individuellement.

     

     

    Voici tout ce qu'il faut pour mener cette séquence. Comme d'habitude, le diaporama est disponible en flipchart (ActivInspire) et en jpeg.

     

    La fiche séquence

    Les planches de billets

    L’affiche

     

    Partages et divisions CM1

     

    Partages et divisions CM1

     

    Partages et divisions CM1

     

     

     

    Le diaporama (activInspire)

     

    Le diaporama (jpeg)

     

    La banque de problèmes

     

    Partages et divisions CM1

     

    Partages et divisions CM1

     

    Partages et divisions CM1

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires