• J'allais avoir 3 ans quand je suis entrée à l'école. J'ai évidemment bien peu de souvenirs de cette époque mais je me souviens de deux choses : j'ai soufflé 3 bougies dans la classe (et je me sentais super grande !) et j'ai décidé d'être maîtresse. 

     

    Plus tard, à l'élémentaire, j'ai assisté à des scènes d'enseignement vraiment à la dure (gifles, humiliations) et de manière générale je trouvais que mes maîtresses n'y connaissaient rien aux envies des enfants. Comme je voulais toujours être maîtresse, je me suis juré de ne pas enseigner de cette façon. Et je m'efforce de m'y tenir.

     

    J'ai détesté le collège. Pas les profs hein, les collégiens. J'étais plus convaincue que jamais que je voulais être maîtresse. J'admire aujourd'hui le courage de ces chevaliers des temps modernes qui enseignent à des classes de quatrième !

     

    Comme je voulais être maîtresse, j'ai choisi une fac qui me faisait très plaisir mais apportait un diplôme qui ne fait jamais très sérieux sur un CV : arts plastiques.

     

    Ma licence en poche (ça se passait au XXème siècle) , j'ai préparé le concours avec acharnement. Je l'ai raté. De peu. Heureusement, il y avait la liste complémentaire.

     

    J'enseigne donc depuis le 6 décembre 1999, avec un plaisir immense qui ne me semble pas près de s'émousser !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique