• Quand on travaille les grands nombres, il devient compliqué de trouver des activités de manipulation.

     

    Ces cartes permettent de mettre en évidence la valeur de position de notre système de numération.

     

    Voici comment nous les avons utilisées en classe ce matin :

     

    Chaque groupe a reçu un lot de cartes. Aujourd'hui, j'ai choisi de donner un type de carte par groupe mais j'aurais évidemment pu leur donner un assortiment de chaque.

    Des cartes de numération pour comprendre la valeur de position

     

     

    J'ai ensuite écrit un nombre en lettres sur le tableau . Ils devaient s'organiser pour reconstituer ce nombre en utilisant les cartes, chaque groupe ne pouvant envoyer qu'un seul de ses membres. (EXCELLENT exercice de coopération...)

     

    Des cartes de numération pour comprendre la valeur de position 

    Des cartes de numération pour comprendre la valeur de position

     

    Après validation par la classe, il ne restait plus qu'à en faire la décomposition (ultra easy grâce aux cartes !)

     

    Des cartes de numération pour comprendre la valeur de position

     

     

     

    Je vous mets (évidemment !) le fichier pour fabriquer ces cartes. Prévoir une couleur de papier par page, une plastifieuse et un peu de découpage ...

     

    Des cartes de numération pour comprendre la valeur de position

     

     


    8 commentaires
  • Planning Hebdo zones A et C

     

    J'utilise beaucoup ce planning tout au long de l'année. Il est aussi simple que succinct et me permet de me repérer d'un coup d’œil dans l'année : jours de classe, jours fériés (vraiment pas des masses cette année d'ailleurs), numérotation des semaines scolaires, durée des périodes...

    Mon académie est en zone A, j'en ai fait une version zone C pour ma Caro d'amour et parce que j'aime vraiment beaucoup les gens de l'Hérault... Je sais, c'est du pur favoritisme, totalement assumé ! 

     

     Planning zone A

     Planning zone C

     Planning modifiable

     Planning Hebdo zones A et C

     Planning Hebdo zones A et C

     Planning Hebdo zones A et C

     

     


    5 commentaires
  • Je fais remonter cet article, particulièrement de circonstance ...

     

    J'ajoute que depuis la rentrée 2017, j'ai constitué deux portes-vues qui me sont très utiles pour préparer la rentrée 2018 :

    - 1 porte-vues "kit de rentrée" dans lequel je place tous les documents utilisés (liste de fournitures, originaux des leçons , originaux des livrets d’exercices, informations aux parents...). Ce porte-vues m'est également d'un grand secours à chaque fois que je reçois un nouvel élève en cours d'année.

    - 1 porte-vues "mise en route" avec le cahier journal des premiers jours (volontairement souple, tout va toujours tellement plus lentement que prévu !) et les fiches séquences correspondantes ainsi que du petit matériel (étiquettes pour les cahiers ou les intercalaires, ce genre de choses)

    C'est tout bête mais sur la clé USB qui me suit partout (et est sauvegardée partout, je suis une phobique de la perte de données) J'ai un dossier consacré aux premiers jours de classe. Et un autre consacré aux derniers jours mais ça c'est une autre histoire.

     

    La pièce maîtresse en est un document intitulé "les indispensables des premiers jours" que je mets à jour chaque année en fonction de l'évolution de mes pratiques. Il est sous forme de liste à cocher comme ça je sais où j'en suis, sans être coincée par un plan de déroulement trop rigoureux.

     

    Le voici mais je pense qu'en l'état il ne peut servir qu'à moi ! Les premiers jours en classe

     

     

    Quelques explications :

     

    Le jeu du premier jour. Je ne sais plus où j'avais bien pu piocher cette idée... Voici le document à projeter pour inspirer les présentations !

    Les premiers jours en classe

     

     

    Les clés de la réussite : c'est mon système de gestion des comportements. J'en ferai un article prochainement mais je dois d'abord faire des photos). De loin, ça ressemble à ça (au dessus du PC) :  

    Les premiers jours en classe

     

    Et ça fonctionne comme ça : clic      

     

     

    L'affichage des anniversaires : Je réunis les élèves par date de naissance. Sur des ardoises à craie (c'est tellement plus joli), on écrit en très gros leur jour de naissance. Il ne reste plus qu'à faire une photo du groupe de chaque mois, chacun tenant bien son ardoise en évidence (je suis sur la photo d'octobre). Après tirage, on crée une belle affiche et on n'oublie plus aucun anniversaire (surtout moi qui leur offre un petit cadeau à cette occasion)... Cet affichage est vraiment important à mes yeux !

     

     

    Géométrie, apprendre à tracer avec rigueur : Je présente ça comme un défi... réussir à tracer des droites, parfaitement visibles, qui peuvent totalement disparaître avec une gomme. Au début il n'y arrivent pas, je fais une démonstration avec LEUR matériel, ils constatent que c'est possible  j'en fais des caisses quand ils y arrivent... Et l'effet dure toute l'année (surtout que je conserve précieusement le tracé le plus réussi de chacun)

     

    Coloriage  : apprendre une technique efficace de coloriage. J'ai une formation de plasticienne. Je ne SUPPORTE PAS qu'ils colorient comme des porcs. Bref, je leur fais un cours très académique, je leur offre un coloriage d'adulte tiré d'un bloc, (pas une photocopie pour la solennité du moment ), il en font avec beaucoup d'efforts un coloriage magnifique... ils n'en reviennent pas eux-même... joie dans le monde !

     

    L'oeuvre d'art collective : parfaite pour souder chaque groupe dès le début (Clic pour agrandir)

       

    Les premiers jours en classe  

    Les premiers jours en classe  

    Les premiers jours en classe  

    Les premiers jours en classe

      

     

    Finissons par ce qui n'y figure pas (pour l’instant) cette année mais que j'ai testé et adoré :

     

    L'évaluation de rentrée qui n'en a pas l'air : la course aux réponses. On trouve des cartes toutes prêtes comme chez Orphée ou chez charivari (qui explique parfaitement bien le principe) , on peut aussi facilement les créer en fonction de ce qu'on souhaite évaluer. C'est aussi très efficace en juin quand tout le monde est fatigué, qu'il fait 40° dans la classe... C'est très motivant pour les élèves !

     

    Le super tétra'aide de Bruce demaugé. Une chouette construction et un concept génial !

     

    Les 8 défis de rentrée de "mais que fait la maîtresse"

     

    Et enfin ce super défi...


    10 commentaires
  • La grammaire au jour le jour - Année 3

    Ouaip, je sais, j'ai sauté l'année 2. Mais j'ai des tas de bonnes excuses (et même un mot de ma maman s'il le faut).

     Cette année je reviens avec l'année 3 et des CM1/CM2.

     Comme je reviens tout juste de vacances, je m'y mets à peine et compléterai cet article au fur et à mesure. 

    Et comme je n'ai pas l'intention de révolutionner un système qui fonctionne du tonnerre, je procéderai très exactement comme les deux années précédentes : voir ici 

    Cela dit, on me souffle dans l'oreillette que je ne préparerai peut-être pas de flipchart, ou alors juste pour les toutes premières semaines. Un peu parce que je n'en ai pas des masses envie, un peu parce que je me suis très bien débrouillée en classe les semaines où je n'en avais pas et un peu parce que c'est prodigieusement chronophage !

     

    • Les textes

       La grammaire au jour le jour - Année 3                                  La grammaire au jour le jour - Année 3

    • Les exercices

     

    • Les collectes

          La grammaire au jour le jour - Année 3                                  La grammaire au jour le jour - Année 3

     

    • Les exercices de structuration

     

    • Les bilans

    1 commentaire
  • J'ai très envie de vous raconter le poisson fait l'année dernière à mes élèves...

     

     

    Préambule 1 - mes élèves sont habitués à mes âneries, il faut taper fort pour les étonner.

     

    Préambule 2 - j'avais des CM1/CM2 et les CM2 étaient avec moi pour la deuxième année consécutive (c'est dire s'ils étaient habitués).

     

    Préambule 3 - toute l'école sait que je fais systématiquement un gros poisson à ma classe quand le 1er avril tombe un jour d'école... donc je suis attendue au tournant

     

    Préambule 4 - nous menions un projet avec une maman spécialisée en éducation à l'image. A ce moment de l'année nous étions en plein tournage d'un court métrage présentant l'école sous deux facettes très différentes à partir des mêmes images mais en modifiant la voix off et les musiques. J'avais emprunté une go pro que j'avais installée dans un angle de la classe pour que nous puissions facilement tourner les plans qu'il nous manquait.

     

    Préambule 5 - J'avais "noyé le poisson" en leur faisant noter dans l'agenda d'apporter si c'était possible une canne à pêche ou une épuisette pour notre initiation à la pêche dans le port du vieux Lormont (où nous devions effectivement aller mais un autre jour et pour un autre projet).

     

    Préambule 6 - l'EVS de l'école était d'accord pour être le complice dont j'avais absolument besoin pour mettre mon poisson à exécution. (merci Tom !) 

     

    DONC

     

    Quelques jours avant, j'ai installé une caméra sur pied dans mon salon, je me suis installée sur mon canapé avec un clavier sur les genoux et, posée sur la table basse, la clochette d'hôtel que j'utilise en classe comme signal pour lever les ardoises.

     

    J'ai commencé en faisant semblant d'avoir des soucis de connexion, "est-ce que vous m'entez vraiment? ".... Et pendant 10 minutes, j'ai expliqué qu'à la demande de l'inspecteur nous allions participer à une expérience de télé enseignement, ce qu'est le télé enseignement puis j'ai commencé à faire classe.
    J'ai fait un jeu de rythmes tapés sur la table pour vérifier si la communication passait bien dans les deux sens.
    Je leur ai demandé de sortir leurs ardoises, j'ai attendu quelques instants, je leur ai expliqué l'exercice : j'allais faire un apparaître un mot à l'écran, ils devraient l'observer pendant 5 secondes puis il disparaîtrait et ils devraient le copier sur leur ardoise.
    J'ai continué comme ça en faisant "vivre" l'exercice en question (j'ai ajouté les mots écrits avec mon logiciel de montage) : mot qui apparaît, 5 secondes, mot qui disparaît, temps de pause pour les laisser écrire, sonner pour lever les ardoises, regarder de droite à gauche comme si je vérifiais leur travail...

     

    Puis je leur ai dit que tous ces mots compliqués qu'ils avaient eu à copier étaient des noms de poissons.


    Je leur ai ensuite demandé pourquoi je leur avais fait copier des noms de poissons... j'ai attendu...
    Je leur ai ensuite dit qu'ils feraient bien d'aller vérifier dans l'atelier (pièce attenante à ma classe) s'ils n'y avait pas un gros poisson caché là-bas...

     

    Le jour J, je suis arrivée tôt à l'école, habillée comme sur la vidéo au cas où je croise des élèves et je me suis planquée dans l'atelier.

     

    A 8h30, l'EVS a fait monter mes élèves en leur disant qu'il leur expliquerait en classe pourquoi je n'étais pas là, les a laissés s'installer et a lancé la vidéo.

     

    Ça a très très bien marché ! (mais ils étaient quand même très soulagés de me retrouver )

     

    Enfin, j'ai fait un montage avec mon film et les images tournées en classe avec la go pro pour le souvenir et je l'ai ajouté à notre film de l'année (parce qu'en juin on en riait encore)


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires