• Poisson d'avril !

    J'ai très envie de vous raconter le poisson fait l'année dernière à mes élèves...

     

     

    Préambule 1 - mes élèves sont habitués à mes âneries, il faut taper fort pour les étonner.

     

    Préambule 2 - j'avais des CM1/CM2 et les CM2 étaient avec moi pour la deuxième année consécutive (c'est dire s'ils étaient habitués).

     

    Préambule 3 - toute l'école sait que je fais systématiquement un gros poisson à ma classe quand le 1er avril tombe un jour d'école... donc je suis attendue au tournant

     

    Préambule 4 - nous menions un projet avec une maman spécialisée en éducation à l'image. A ce moment de l'année nous étions en plein tournage d'un court métrage présentant l'école sous deux facettes très différentes à partir des mêmes images mais en modifiant la voix off et les musiques. J'avais emprunté une go pro que j'avais installée dans un angle de la classe pour que nous puissions facilement tourner les plans qu'il nous manquait.

     

    Préambule 5 - J'avais "noyé le poisson" en leur faisant noter dans l'agenda d'apporter si c'était possible une canne à pêche ou une épuisette pour notre initiation à la pêche dans le port du vieux Lormont (où nous devions effectivement aller mais un autre jour et pour un autre projet).

     

    Préambule 6 - l'EVS de l'école était d'accord pour être le complice dont j'avais absolument besoin pour mettre mon poisson à exécution. (merci Tom !) 

     

    DONC

     

    Quelques jours avant, j'ai installé une caméra sur pied dans mon salon, je me suis installée sur mon canapé avec un clavier sur les genoux et, posée sur la table basse, la clochette d'hôtel que j'utilise en classe comme signal pour lever les ardoises.

     

    J'ai commencé en faisant semblant d'avoir des soucis de connexion, "est-ce que vous m'entez vraiment? ".... Et pendant 10 minutes, j'ai expliqué qu'à la demande de l'inspecteur nous allions participer à une expérience de télé enseignement, ce qu'est le télé enseignement puis j'ai commencé à faire classe.
    J'ai fait un jeu de rythmes tapés sur la table pour vérifier si la communication passait bien dans les deux sens.
    Je leur ai demandé de sortir leurs ardoises, j'ai attendu quelques instants, je leur ai expliqué l'exercice : j'allais faire un apparaître un mot à l'écran, ils devraient l'observer pendant 5 secondes puis il disparaîtrait et ils devraient le copier sur leur ardoise.
    J'ai continué comme ça en faisant "vivre" l'exercice en question (j'ai ajouté les mots écrits avec mon logiciel de montage) : mot qui apparaît, 5 secondes, mot qui disparaît, temps de pause pour les laisser écrire, sonner pour lever les ardoises, regarder de droite à gauche comme si je vérifiais leur travail...

     

    Puis je leur ai dit que tous ces mots compliqués qu'ils avaient eu à copier étaient des noms de poissons.


    Je leur ai ensuite demandé pourquoi je leur avais fait copier des noms de poissons... j'ai attendu...
    Je leur ai ensuite dit qu'ils feraient bien d'aller vérifier dans l'atelier (pièce attenante à ma classe) s'ils n'y avait pas un gros poisson caché là-bas...

     

    Le jour J, je suis arrivée tôt à l'école, habillée comme sur la vidéo au cas où je croise des élèves et je me suis planquée dans l'atelier.

     

    A 8h30, l'EVS a fait monter mes élèves en leur disant qu'il leur expliquerait en classe pourquoi je n'étais pas là, les a laissés s'installer et a lancé la vidéo.

     

    Ça a très très bien marché ! (mais ils étaient quand même très soulagés de me retrouver )

     

    Enfin, j'ai fait un montage avec mon film et les images tournées en classe avec la go pro pour le souvenir et je l'ai ajouté à notre film de l'année (parce qu'en juin on en riait encore)

    « L'astuce écolo du jour ...Les cahiers de fin d'année

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :